Duty free à Roissy été 2015

Vous ne le savez sans doute pas (et si vous le saviez, ça m’effraierait) mais mes articles les plus populaires sont de loin ceux qui parlent des aéroports et des duty-free!

Pour tout vous dire, je suis même étonné. Les articles sur les ventes privées ont du succès lorsqu’une vente est en cours mais après, c’est assez marginal, ce que je veux bien comprendre. On a, effectivement, assez peu envie de s’entendre dire, « Ah tiens, la semaine dernière j’ai fait de supers affaires, c’est con hein, tu peux plus y aller car je t’ai pas prévenu à temps ».

Alors que bon, avec le prix des cigarettes à Roissy, ou en Belgique, on a peu de chances de se tromper!

 

Voici donc une petite mise à jour de ce qu’on trouve à Roissy avec mes préconisations. Je ne parlerai que de cigarettes et d’alcool, car, force est de constater que ce sont les seules choses qui intéressent les gens! (attention, buvez avec modération, ne buvez pas en étant enceinte, ne buvez pas pour oublier ou de manière pathologique, on ne résout pas ses problèmes avec l’alcool) ‘fumer tue, tue votre entourage, rend moins fertile et autres joyeusetés) (et puis bougez et faites du sport et mangez des fruits et des légumes et surtout pas d’animaux et d’oeufs élevés en batterie)

Terminal 2 c’est sûr, je dirais terminaux E, F et G (à confirmer)

Continue reading

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Mise à jour Duty Free: Aéroport de Malaga avril 2014

Je commence à ne plus vraiment compter les articles que j’ai déjà pu écrire sur les duty-free car ils commencent à être un peu nombreux.

Je vous prie d’ailleurs par avance de m’excuser car je ne me renouvelle pas beaucoup ces derniers temps au niveau des aéroports visités, vu que je me limite pas mal à Paris et Malaga (contraintes budgétaires que voulez-vous) mais au moins, ça a le mérite de la proximité (ça n’est pas près de changer d’ici à 2015 d’ailleurs, je n’ai pas de vacances).

Vous pourrez donc trouver mon article sur Roissy en deux parties ici et . Ainsi que mes anciens articles sur l’aéroport de Malaga ici et ici, ah ben non, en fait je n’en ai écrit qu’un seul!

Si en plus, vous vous lancez dans la question si l’alcool est moins cher en Belgique, il vous faudra visiter cette page pour faire le tour de la question car oui, en fin de compte, on se pose tous la question pour l’alcool, le tabac et les parfums (à noter, il y a de grandes chances que l’argent dépensé pour aller à Malaga ou en Belgique ne vous permette pas vraiment de rentabiliser votre voyage malgré l’économie réalisée, je me doute que vous en êtes conscients mais parfois, on perd de vue les choses fondamentales).

A l’aéroport de Malaga, de toutes les manières, c’est toujours la fête quelle que soit l’heure ou la date à laquelle vous y allez, le bar est ainsi toujours ouvert! (n’oubliez pas qu’il faut boire avec modération, surtout s’il est 5h45 du matin)

2014-05-09 05.48.09

Le joli stand Bombay Sapphire!

Continue reading

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vallée Village post-soldes: Ralph Lauren, Tommy Hilfiger et D&G

Les soldes s’étant terminées le 31 juillet 2013, on pourrait penser que les bonnes affaires c’est terminé, eh bien pas du tout.

Il reste encore plein de possibilités légales pour les commerçants pour brader le stock qui resterait après les soldes. Il s’agit des fins de série, des opérations petits prix voire même simplement de la prolongation des soldes avec l’utilisation des semaines de soldes flottants, etc.

Il fait beau!

Il fait beau!

Personnellement, j’aime bien faire un tour à la Vallée Village après les soldes car c’est généralement à cette période que l’on trouve les meilleures affaires. Attention, je ne dis pas que vous trouverez ce que vous êtes venus chercher (y a des grandes chances que non d’ailleurs car il ne reste quasiment plus rien) mais des choses imprévues tellement données qu’il ne faut pas laisser passer l’occasion, ça oui!

C’est donc plein d’espoir que je suis allé voir la réalité de l’opération « Petit Prix » de la Vallée Village (et aussi pour récupérer mon carnet VIP me donnant 6 coupons de 10% de réduction non cumulables avec d’autres opérations (donc quasiment inutilisables)). Continue reading

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Aéroville, le premier centre commercial avec une cheminée

Cela n’aura échappé à personne, la consommation est aujourd’hui en berne et les centres commerciaux enregistrent une chute de leurs visiteurs (pour convaincre les derniers récalcitrants, voici un article sur le bilan des soldes d’été 2013 http://fr.fashionmag.com/news/Soldes-d-ete-un-bilan-qui-ne-sauvera-pas-la-saison,348172.html#.UfoSlhbqG78 qui ne laisse planer aucun doute même s’il essaie de positiver). De là à dire que nous nous trouvons dans une période de réelle remise en question de nos habitudes de consommation, il y a qu’un pas, que personne ne franchit réellement cependant (les changements structurels, c’est effrayant).

D’une part parce que cette chute de la fréquentation des centres commerciaux ne profite pas aux commerces de centre-ville mais est plutôt le résultat des achats en ligne et en drive et d’autre part parce que certains centres commerciaux continuent d’enregistrer des résultats et des performances impressionnants.

Le centre commercial de la gare Saint Lazare par exemple dépasse les prévisions, idem pour So Ouest à Levallois Perret (qui se donne du mal, il faut bien le dire donc ça n’est que justice) ou encore Velizy 2 qui a permis à la boutique Hollister d’entrer, la semaine de son ouverture, dans le top 5 Monde de la marque au niveau du chiffres d’affaires.

En face, on a le Millénaire qui stagne (avec la FNAC qui s’en va, qui revient et qui au final s’en va), le Centre del Mon à Perpignan qui est à l’agonie malgré des perspectives initiales de développement pharaonique et ici et là, les petits centres commerciaux qui regardent avec crainte l’arrivée de mastodontes qui vont faire se déplacer la population ailleurs.

Un des derniers projets colossaux qui a retenu mon attention est le centre Aéroville d’Unibail Rodamco qui devrait ouvrir à la rentrée près de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle.

Aéroville c’est où?

Alors Aéroville, on va dire que c’est loin. C’est à Roissy. Continue reading

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La détaxe c’est quoi?

Après l’article sur le duty-free et suite à une question de ma gentille belle-soeur, je me suis dit qu’il n’était pas superflu de se lancer dans un petite explication de la détaxe, du duty-free, de la TVA et de tous ces concepts.

LA TVA c’est quoi? 

Tout le monde sait (plus ou  moins) que la TVA est une Taxe sur la Valeur Ajoutée qui s’applique dans le monde de l’entreprise à chaque étape d’un processus de production. Chaque participant récupérant la TVA qu’il a payée au précédent et facturant la TVA au prochain (jusqu’au consommateur final qui ne récupère rien).

Bon tout ça c’est bien beau mais quel rapport avec la détaxe?

Vive la détaxe, le nouvel eldorado!

Vive la détaxe, le nouvel eldorado!

Continue reading

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Faut-il acheter dans les Duty Free?

Sempiternelle question lorsque l’on rentre ou bien lorsque l’on part en vacances (juste après celle du poids de la valise, du prix de la bouteille d’eau à l’aéroport et de l’achat de l’entrée au Salon Business), faut-il acheter quelque chose au duty-free (c’est-à-dire dans les magasins des aéroports)?

Soyons clairs, à la base, je ne parlerai concrètement dans cet article que de l’alcool (donc ni des parfums, ni des cigarettes), à boire avec modération, comme nous le savons tous.

Le duty-free et moi

Il y a plusieurs années (quand j’étais jeune), le duty-free me semblait incontournable et faisait partie intégrante du voyage en tant que tel. Ou plutôt c’était la présence d’une étiquette avec le prix avec et sans taxes qui était pour moi un symbole, certes consumériste, de début de vacances ou d’une simple invitation à dépenser l’argent de mes parents (si en plus il y avait des petits drapeaux, c’était encore mieux). Tout à coup, tout était moins cher et beaucoup plus accessible. Je me souviens d’ailleurs avec bonheur des voyages en famille avec des escales interminables ponctuées de longs passages dans les duty-free espagnols (et leur corollaire effroyable, l’escale interminable en Espagne avec un vol national dans un terminal sans magasins) où nous achetions clairement tout et principalement n’importe quoi (Jeux de cartes invraisemblables pour moi, cigarettes pour mon père, parfums & crèmes pour ma mère, etc.), bref on était des bons clients (est-ce de là que me vient ma folie pour les duty-free? Peut-être bien, c’est un peu mon Citizen Kane). Continue reading

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail