La Vallée Village: Quoi de neuf en 2019? 1ère partie

L’âge aidant, j’ai davantage de travail, et donc moins de temps à consacrer à ce blog.

Et pourtant, j’ai encore envie de vous parler de plein de choses. Je pourais par exemple répandre toute ma bile sur Vinted avec ses clients qui demandent des costumes à 5€ fraîchement sortis du pressing (j’ai par encore vu de pressing où un costume coûte moins de 9€30 donc bon) ou bien sur Vestiaire Collective où tu acceptes un prix mais tu ne fais que répondre dans le vide… Comme vous pouvez vous en doutez, j’essaie, en effetn de me débarrasser de certaines de mes pièces en les vendant lorsque plus personne autour de moi n’en veut et que ça ne me va plus (oui, les pantalons type cargo même de chez Louis Vuitton, on les croirait sortis d’un vieux clip de Brtney Spears époque oops I did it again).

Donc je fais de la place dans mes placards c’est pour pouvoir y faire rentrer les quelques vêtements (je n’ose même plus entrer dans un rayon chaussures tellement j’en ai) que j’achète, notamment à la Vallée Village!

Les gens ont l’air content à la vallée village

Et à la fin de cet article, un lien pour des offres promotionnelles! (#wow)

La Vallée Village c’est quoi?

Je me disais que ça faisait bien longtemps que je n’étais pas revenu en détail sur ce qu’est la vallée village.

Donc la Vallée Village est une partie du centre commercial val d’Europe situé à Serris près de Disneyland Paris. C’est loin, très loin, pour y aller, on peut prendre le RER A, ou bien la navette spéciale pour la Vallée depuis le centre de Paris ou bien comme tout le monde on prend sa voiture (ou bien on loue une voiture comme nous) pour y aller.

Compter entre 45 minutes et une heure pour vous y rendre d’à peu près n’importe où (45′ depuis le 17ème arrondissement, 45′ depuis Montreuil, 45′ depuis Orsay, etc., tant de régularité depuis des points de départs si différents, ça donne le vertige) en sachant que vous mettrez sans doute un peu plus de temps pour trouver une place car il y a souvent beaucoup de monde sauf si vous arrivez tôt ou bien que vous vous y rendez en pleine semaine.

La particularité de la Vallée Village est de se concentrer sur la vente d’anciennes collections avec une réduction de prix d’au moins 30% sur le dernier prix de référence (sur l’épineux problème de la détermination du prix de référence, je ne peux que vous enjoindre à faire une recherche sur le présent blog, je pense avoir parlé du sujet en long, en large et en travers) sur bcp bcp bcp de marques.

En même temps, c’est bien beau de dire ça, mais c’est quoi les marques?

 

A la Vallée Village, il y a des magasins de luxe

Oui, très clairement à la Vallée Village, il y a beaucoup d’enseignes de luxe.

Mais bon, maintenant que ça doit faire 15 ans que j’y vais, voici ma sélection:

 

Vous trouvez que la calèche, c’est vraiment râbaché? Je ne vous en voudrai pas

Coach: La marque de maroquinerie chinoise pratique allègrement un prix très changeant entre -30% et -50% sur les prix affichés en magasin selon le jour de votre visite. J’ai longtemps eu un gros problème avec Coach. J’ai connu l’arrivée de la marque au Japon, à l’époque où Coach était censé renverser Louis Vuitton et comme j’étais (et suis toujours) grand fan de Louis Vuitton, je me sentais agresser par ce fabricant qui s et que leurs produits sont très amusants. Tiennent-ils sur la durée, j’avoue que je ne sais pas du tout, je n’ai que 3 paires de chaussures de chez eux mais globalement j’aime bien faire des cadeaux de chez Coach, ça n’est jamais très cher et ça fait toujours de l’effet (idéal également pour les cadeaux de départ en entreprise car c’est très mainstream Coach, vous ne pouvez pas vraiment louper votre cible).

 

Si vous vivez dans un autre monde, voici un trench beige tout bête

Burberry: Je m’obstine, je retourne toujours chez Burberry. Et pourtant, ils n’y mettent pas du leur. Le personnel est vraiment insupportable (ils ne sont pas polis, ils ne sont pas aimables, ils ne connaissent pas leurs produits), les produits sont très chers, la fabrication laisse à désirer mais… il y a parfois du -90% voire du -95%. Bon ne vous affolez pas, à ce prix-là, il ne s’agira jamais d’une pièce grand public type trench beige (de toutes les façons, des trenchs, j’en ai déjà 3 et ça ne me va pas) mais plutôt en vrac, d’une housse de coussin en cachemire (90€ au lieu de 800€) ou encore d’un imperméable femme en taille 48 en dentelle rose plastifiée (140€ au lieu de 1400€). Chez Burberry, on peut s’amuser mais de là à acheter quelque chose, c’est moins sûr. Mais vous êtes sûrs de tomber sur un couple en ballade qui dit vouloir acheter « un trench beige tout bête ». Histoire que vous ne vous déplaciez pas pour rien, un « trench beige tout bête », ça ne sera jamais moins de 700€. Au moins comme ça vous le savez (ah oui et une chemise blanche homme faite en Tunisie, genre c’est 250€, comprenne qui pourra).

 

Dolce & Gabbana: J’avoue, je suis faible, j’adore le côté baroque/cagole/importable de Dolce & Gabbana. Je sais que les créateurs sont des êtres humains à l’âme mauvaise, que leurs produits ne sont pas forcément de grande qualité mais que voulez-vous, aller chez Dolce & Gabbana, c’est comme une visite au Pays des Merveilles. Il y a tellement de choses incroyables et immettables que s’y rendre vaut vraiment le détour. Là encore, le personnel est largement incompétent et pas professionnel pour un sou (en vrac, j’ai dû expliquer ce qu’étaient les sequins, répondre à 3 personnes que oui je connaissais ma taille et que non, je n’avais pas besoin qu’on aille me chercher d’autres vêtements et que non je ne prenais pas le pantalon imprimé coquillage immonde même si oui je sais, il ne sera sans doute plus là lors de ma prochaine visite (mon oeil)) et les produits coûtent une vraie fortune (vraiment vraiment) mais à chaque fois on y retourne et on n’achète jamais rien. La clientèle est clairement jogging-casquette bling pas beau.

 

Le nouveau logo très joli présent sur les étiquettes mais très rarement sur les produits

Loewe: Sempiternellement accueillis par un « Vous connaissez la marque? C’est un peu le Hermès espagnol comme nous aimons l’appeler » jusqu’à ce que nous devenions bons clients (enfin surtout mon mari) et qu’on nous accueille désormais avec un simple « Comment allez -vous? Ca fait longtemps! », Loewe est vraiment un joli magasin. Il est assez minuscule mais on y trouve de la maroquinerie, de la petite maroquinerie, des vêtements hommes et femmes et des chaussures voire même la collection meuble. Le magasin est un peu plus cher que son équivalent à Madrid mais on est clairement mieux reçus. Le personnel est vraiment charmant et envoie tous les ans une carte d’anniversaire manuscrite à mon mari, je trouve ça extraordinaire. Sinon, niveau produits, ben c’est toujours un peu avant-garde niveau prêt-à-porter (JW Anderson quand tu nous tiens) mais la maroquinerie est jolie et on peut trouver facilement des choses à des prix imbattables (enfin bon, le trolley tout cuir reste à 1.000€ quand même). Allez-y, ils ont souvent du champagne.

 

Kenzo: Le magasin est très laid, sent un mélange entre vieux plastique et colle, le personnel visiblement dépassé ne fait rien d’autre que discuter avec les autres membres du personnel, bref, l’expérience client est assez désastreuse. Le magasin est également très mal rangé, et la clientèle ben n’est pas forcément très qualitative. Mais bon, si vous voulez du tigre, il y a plein de choses avec des tigres. Faites attention aussi car il y a bcp de pièces unisexes qui existent pour hommes et pour femmes mais elles ne sont pas du tout au même prix… (le sweatshirt que j’avais regardé c’était du simple au double quand même). A noter, que la vente Arlettie pour Kenzo est également une expérience à vivre très éprouvante.

 

Gucci: Si vous ne le savez pas, Gucci est redevenu très tendance et a complètement abandonné son passé glorieux des années 1990 et du porno chic de Tom Ford.  Aujourd’hui, je crois qu’il n’y a plus que des pièces d’envergure très fortes et très difficiles à porter avec beaucoup d’imprimés, des couleurs dissonantes, un côté années 70’s prononcé, des broderies et tout un tas d’autres choses qui font de Gucci une marque baroque mais arty, pas du tout comme Dolce & Gabbana qui est baroque un peu trop décoratif. A la Vallée Village, il y a toujours la queue pour aller chez Gucci. Alors si vous voyez moins de 5 personnes faire la queue, n’hésitez pas et allez-y car ça ne peut qu’empirer par la suite. A l’intérieur, il y a du PAP Hommes et Femmes, de la maroquinerie, bref tout sauf de l’enfant. Les prix sont très intéressants, j’y ai acheté un pantalon à -90% et un blouson à -75% (bon le blouson il était encore à 475€ contre genre 1950 de prix de base), un peu moins sans doute pour la maroquinerie. Si vous pensez là encore trouver qqch de sobre et de portable, passez votre chemin. La clientèle est très internationale et je ne suis pas sûr qu’on passe réellement un bon moment chez Gucci en tant que client tellement il y a de monde mais au moins, le personnel est poli et professionnel.

Mon Dieu, cet article est déjà bien long et je crois que géographiquement, nous n’avons fait qu’un tiers de la vallée Village.

En vrac, je ne vais plus chez:

  • Eric Bompard : trop bof, trop cher, pas besoin
  • Sonia Rykiel: Que femmes
  • Roberto Cavali: Too much même pour moi
  • Moncler: Y a jamais rien, ça coûte une fortune et puis maintenant ça n’est plus à la mode mais c’est resté moche
  • Paul Smith: Moi aussi j’ai rêvé de Paul Smith dans les années 90’s mais aujourd’hui, je suis passé à autre chose
  • Ermengildo Zegna: Je suis trop mince, rien ne me va

 

Il y a aussi sur cette partie du non luxe:

  • Lacoste: Toujours la queue et j’avoue que je ne sais pas pourquoi
  • Villeroy & Boch: J’y vais toujours mais je n’achète jamais rien
  • Fred Perry: Ouais bof

 

Bref, ne serait-ce que pour ce tiers, courrez à la Vallée Village et comme vous le valez bien car vous lisez ce blog, vous trouverez ci-après un lien pour obtenir le carnet VIP d’offres:

https://www.lavalleevillage.com/fr/campaign-pages/2019/offre-spring/influence/

 

A bientôt pour la 2ème partie!

 

 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

3 comments on «La Vallée Village: Quoi de neuf en 2019? 1ère partie»

  1. J’espère que les responsables des différents magasins cités liront ce billets et en profiteront pour améliorer « l’expérience client » tant tes propos sont francs et directs. Vivement la suite du billet !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>