Las Rozas, épisode 2

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, l’épisode 1 se trouve juste avant dans le blog, ce qui ne devrait donc pas vous troubler outre mesure.

Au cours de cet épisode fascinant de profondeur, nous avons pu faire connaissance avec le marché espagnol, un marché où globalement tout est moins cher mais dans lequel la clientèle locale n’achète pas beaucoup, c’est un peu triste je sais macro-économiquement de réaliser cela mais il faut être fort et passer à autre chose, et se dire « profitons-en, tout est moins cher », par exemple.

2013-11-10 15.16.30

J’oubliais de vous dire, comme nous y sommes allés, il y avait des offres spéciales!

 

Bon après être allé dans les magasins espagnols, nous avons décidé d’aller manger et là, grosse surprise, Las Rozas est quand même bien mieux loti que La Vallée Village en ce qui concerne l’offre de restauration…!

Où aller manger à Las Rozas?

Petit aparté, si vous dites « Las Rosas » (et on sera tous d’accord, la différence entre Las Rosas et Las Rozas pour un non espagnol est quand même vachement mince), il y a de grandes chances pour que personne ne vous comprenne. Il faudra donc vous entraînez et savourer les délices de prononcer le « z » comme le « th » anglais puis de repartir sur un « s » final normal. Ca n’a l’air de rien, j’en conviens mais apparemment les Espagnols, les vrais, ne comprendront rien si vous dites Las Rosas avec deux « s ».

Donc pour revenir à nos moutons, il y a à côté de l’outlet une zone d’activités atteignable à pied qui semble tout droit sortie d’un film de science-fiction un peu cheap:

2013-11-10 17.07.28

Mais que symbolise cette tour?

Alors personnellement, je trouve cet endroit absolument fantastique. Tout d’abord c’est complètement vide car la crise est passée par là donc on traverse des zones entières de no man’s land savant que ne surgisse, venue de nulle part, cette tour qui semble tout à fait coller dans un parc thématique de série B.

Que symbolise cette tour? Quel est le concept de cet endroit?

Malheureusement personne ne pourra vous répondre mais le fait est que ça en jette!

Sur le chemin, vous croiserez également un food-truck (OK, je rends la chose un peu plus glamour qu’elle ne l’est en réalité) qui vend… des Churros!

2013-11-10 16.13.51

Miam, le bon gras

Si jamais vous aviez envie d’avoir du cholestérol, sachez que c’est facile et pas cher!

Et un peu plus loin, il y a un wok à volonté dans lequel eh bien, c’est assez classique, on peut manger beaucoup beaucoup pour pas cher mais il est loin d’être assuré que vous mangerez sainement!

2013-11-10 17.07.33

MIam miam miam (les bonbons sont vraiment mauvais)

Mine de rien, c’est quand même beaucoup plus amusant que l’offre hyper standardisée de la Vallée Village à Marne la Vallée (quoique si vous êtes motivés, il suffit d’aller au food court du centre commercial d’à côté).

Une fois ce sympathique déjeuner terminé, il était temps de retourner voire l’offre de Las Rozas.

 

Super luxe à Las Rozas

Chose incroyable vu l’économie locale espagnole, on trouve à Las Rozas un magasin Bulgari:

2013-11-10 15.48.07

Ca en jette quand même!

Les prix sont facilement divisés par trois donc ça vaut vraiment le coup si vous êtes prêts à dépenser vraiment beaucoup d’argent!

Et il y a aussi un magasin Tag Heuer!

Je ne sais pas pour vous, mais j’aime bien Tag Heuer (j’en ai déjà deux) car ça ne se prend pas trop trop au sérieux et c’est encore abordable (bon, je suis d’accord, cette dernière phrase se discute). Et puis comme m’a dit un avocat avec lequel j’ai travaillé « Quand on a trente ans, peut-on s’acheter autre chose qu’une Tag Heuer? ».

Derrière cette phrase dite dans un contexte comique évident (j’ai beaucoup ri de cet aveu que nous vivions dans un monde de privilégiés), je suis, à chaque fois, étonné comme les gens font attention aux montres en général. Je n’en mets que rarement et proportionnellement, mes interlocuteurs m’ont toujours fait beaucoup de compliments sur mes montres. Bref, je livre ce commentaire à votre sagacité afin que vous puissiez prendre votre décision « Je cède et je m’achète une montre à plus de 1.000€ ou bien ça ne sert vraiment à rien? ».

A Las Rozas, les prix ne sont pas délirants d’opportunité mais dans ce cas-là, vous pouvez avoir une bonne surprise (pile poil la montre que vous cherchiez mais à -50%).

 

Les marques internationales:

Classiquement, on trouve énormément de marques internationales à Las Rozas.

Je ne vais pas en faire la liste ici car ça serait plutôt indigeste mais vais plutôt me concentrer sur ce qui est intéressant, comme Dirk Bikkembergs

2013-11-10 18.43.32

On est en plein revival 90’s non?

Pour tout vous dire, je ne suis jamais entré dans un magasin Dirk Bikkembergs et je pensais limite que la marque était morte mais en fait pas du tout.

Bon, il faut le dire, c’est quand même cher pour ce que c’est et c’est pas non plus à tomber (le costume est à 1.500€ en prix de base…) donc on entre, on regarde et on ressort!

 

Et il y a bien évidemment un magasin Burberry’s comme partout (je précise qu’il y a également des magasins Ralph Lauren et Tommy Hilfiger).

2013-11-10 16.09.25

Comme toujours, il y a un monde de fous chez Ralph Lauren

Là encore, personnellement, je ne vois pas comment Burberry’s réussit à encore faire rêver ses clients. Le sourcing est vraiment moyen, les prix sont élevés, il n’y a que des trenchs, la qualité est pas top… Bref, j’y vais encore à chaque fois mais je ne sais vraiment pas pourquoi… Ou plutôt si, je sais, il y a tellement de choses improbables chez Burberry’s que c’est toujours marrant d’essayer les fringues!

Donc dans la série, imper bizarre, je demande l’imper rose mordoré!

2013-11-10 18.51.30

Ca ne se voit pas mais c’est mordoré…

Sur le cintre, très honnêtement, c’était immonde mais porté… ben… Ca m’allait plutôt bien (j’en entends crier au fond que tout me va, c’est faux!)

Et en plus, c’était super pas cher!!!!

2013-11-10 18.53.04

On peut rire de la couleur « military red »…

J’avoue avoir franchement hésité mais comme j’ai déjà 3 trenchs… (un en denim Burberry’s, un camel Louis Vuitton et un marron-violet Louis Vuitton aussi) Je n’en ai vraiment pas besoin d’un supplémentaire.

Mais c’était sympa.

 

Les parfumeries

Autre chose véritablement étonnante à Las Rozas, il y a des magasins de cosmétiques!

Ceci amène quelques explications. Dans le monde des cosmétiques, il y a beaucoup de groupes détenteurs de plusieurs licences de parfum. Parmi ces groupes ultra puissants, nous avons le groupe Puig (prononcer Putsch) qui détient les licences d’exploitation de parfums de Nina Ricci, Paco Rabanne, Prada, etc.

Et le plus beau, c’est qu’il y a un outlet Puig à Las Rozas! Donc si jamais vous portez un de leurs parfums, c’est vraiment très bien d’y passer!

2013-11-10 19.01.46

Il y a du choix

Ce qui est amusant, c’est qu’à aucun moment, le groupe Puig ne communique sur sa marque ou son nom donc il est facile de ne pas comprendre la sélection des parfums effectuée dans le magasin ou encore pourquoi co-existent des parfums Shakira et Antonio Banderas avec les parfums Prada… Vous pourrez néanmoins en profiter pour constater que Puig a racheté les Laboratoires Payot (ce que je ne savais pas).

Et de la même façon, il y a un outlet Estée Lauder! (qui détient les licences DKNY, Clinique, etc.)

2013-11-10 19.06.53

Très jolies typographies!

 

Conclusion:

Je pense que cela se sent tout au ont de mes deux articles, mais mon passage à Las Rozas a été vraiment extraordinaire! Et je vous conseille grandement d’y aller, vous y trouverez vraisemblablement de bonnes affaires!

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

6 comments on «Las Rozas, épisode 2»

    • Eh oui! Moi j’avais complètement oublié qu’Estée Lauder possédait Clinique donc personnellement… Et puis DKNY, c’est quand même quasiment inconnu en France (je crois qu’ils n’ont même pas de magasins en propre, et qu’ils sont vendus uniquement en multi-marques).

    • En fait pour Burberry’s c’est que pendant très longtemps, le marché espagnol était géré par un licencié de Burberry qui faisait donc ce qu’il voulait. Donc l’offre de Burberry’s en Espagne n’avait rien à voir avec l’offre mondiale, ce qui explique aussi les écharpes en cachemire à 70€ au Centre d’Opportunités du Corte Inglès (rappelle-toi, nous en avons acheté facilement une dizaine).
      Donc l’image est restée celle d’une marque un peu conservatrice et pas très contemporaine.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>