Manifeste de la chemise blanche

Ce jour tant attendu est enfin arrivé, j’ai été invité à un événement blogueur de la Vallée Village.

Cela ne se sera pas fait sans mal (vu le nombre d’articles consacrés à la Vallée sur mon blog, je commençais doucement à désespérer, surtout quand je constatais, avec effroi qu’un événement avait eu lieu auquel je n’avais pas été convié) mais la tenacité paye car au final, une semaine avant mon anniversaire et pour les 2 ans du blog, oui, oui, oui, l’impossible s’est produit, j’ai été contacté par l’attachée de presse de la Vallée Village.

 

Notez tout de suite qu’elle est très glamour et très sympathique.

 

Bref, j’ai été invité dans le cadre de leur exposition « Manifeste de la Chemise blanche »

IMG_20150925_093053

Oui, on pourra noter la miette de pain et mon incapacité totale à faire de jolies photos)

Cette exposition répond à l’exposition dédiée à Elisabeth Louise Vigée Le Brun qui se tiendra au Grand Palais jusqu’à la mi janvier 2016.

Le propos est relativement clair, une des peintures phares de l’exposition met en avant une représentation de Marie-Antoinette en chemise de nuit. Vous aurez noté le lien logique, chemise de nuit -> chemise tout court -> chemise blanche.

Après la petite robe noire, après tout, pourquoi pas!

Notez que, contre toute attente, la chemise blanche fait partie intégrante du vestiaire féminin (je n’aurais pas cru vu le nombre de chemises blanches détenues par mes mère et soeurs au regard de celles détenues par mon père, mon frère et moi-même).

Vous aurez donc le loisir d’aller admirer toute l’étendue de la chemise blanche au sein de l’espace exposition de la Vallée VIllage, un lieu propice à la détente avec une très belle luminosité.

IMG_20150926_120731

perso, j’en ai une vingtaine de chemises blanches donc ça ne va pas m’arrêter un portant

 

Vous noterez que derrière les portants remplis de chemise, il y a également tout un tas d’affiches tirées du magazine ELLE (qui sponsorise en collaboration l’exposition), tout ceci pour faire un véritable Manifeste!

Il ne vous aura, en effet, pas échappé que beaucoup de marques se lancent aujourd’hui dans le Manifeste de manière plus ou moins (généralement plutôt plus) artificielle. personnellement, je me suis contenté d’écouter en acquiesçant les fondements théoriques de cet événement.

IMG_20150926_102947

Moi je l’aime bien ce sa, il est très pratique pour transporter des chaussures

 

Nous étions donc conviés avec d’autres Instagramers et Blogueurs à un petit déjeûner avant de partir pour le vernissage de l’exposition (qui se tiendra jusqu’au 31 octobre donc courez-y).

Il y avait notamment la pimpante Delfee (qui pour le coup fait de magnifiques photos), la kawaii Sam Fancy (qui est très très mignonne en vrai mais aussi intelligente car non, je ne la limite pas à son physique), l’ultra dynamique Brune blog beauté (que j’aurais bien aimé avoir comme prof durant mes études), des Instagrammers qui te filaient des complexes de modernité (pas évident de mettre les liens dans les blogs mais aller sur mon compte Instagram et vous les verrez).

 

Nous avons pu discuter de notre amour du shopping autour de donuts. Vous aurez donc compris qu’on a parlé clairement de problèmes de fond.

IMG_20150926_103236

Chemise Figaret

L’espace était très select et moi qui connaissais déjà bien la Vallée Village, j’étais sous le charme de découvrir les recoins cachés du complexe.

 

Naturellement, par la suite, nous avons fait quelques courses et j’ai enfin pu m’acheter ma première paire de chaussures de chez Heschung, un soulier alsacien qui fait des produits de très grandes qualités à des prix tout à fait compétitifs (enfin là, moi je trouve ça compétitifs, tout le monde ne sera sans doute pas d’accord).

IMAG1023

N’allez pas dire que c’est lorrain, hein!

Il faut dire que je n’avais pas encore de chaussures bleues.

Je ne sais pas vraiment comment j’ai pu vivre sans jusque là.

IMAG1025

Et à 110€ au lieu de 370€, comment résister?

 

Conclusion:

Parfois on se lève et on sait qu’on va passer une mauvaise journée (ne serait-ce que parce qu’on fait l’objet d’une saisie compte-tiers sur une filiae étrangère) et puis parfois, on se sent léger et on s’achète une paire de chaussures bleues!

Vous noterez que naturellement, je ne les ai encore jamais mises mais je les aime déjà.

Courez donc à l’exposition Manifeste de la chemise blanche à la Vallée Village avant qu’elle ne ferme.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

One comment on «Manifeste de la chemise blanche»

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>