Shoe dressing épisode 1: bottines YSL en daim violet

Ceux qui me connaissent savent que j’ai beaucoup de chaussures (trop sans doute, je le concède).

Ce qu’ils ne savent pas, en revanche, c’est que mon intérêt pour les godillots est venu assez tard et que pendant pas mal de temps, je me rassurais en me disant que même si j’étais globalement prêt à acheter beaucoup de vêtements relativement chers, je n’avais pas encore cédé à la tentation des chaussures car au final, entre une paire à 70€ et une paire à 400€, pourquoi payer 400€?

Mais ça c’était avant que je ne saute le pas! (je me souviens, c’était à l’hiver 2003 durant les soldes à Londres)

C’est pour cette raison que j’ai décidé de me lancer dans une grande série d’articles consacrés à mon shoe-dressing et la première paire choisie pour inaugurer ces articles est ma dernière acquisition, une paire de bottines Yves Saint Laurent en daim violet achetée durant la vente au personnel de l’hiver 2013.

20140207_164959

Les voilà portées pour la première fois aujourd’hui!

Alors pourquoi avoir acheté des bottines en daim violet? 

Les  éléments de réponse sont les suivants:

– Je n’en avais pas

– J’aime beaucoup les bottines

– J’aime bien le daim

– C’était pas cher

 

Oui, j’avoue je n’ai pas de bottines en daim violet

Ca n’a l’air de rien comme ça mais une fois qu’on a une paire de bottines en daim violet, on en arrive presque à se demander pourquoi on en avait pas achetée avant.

Et ce d’autant plus qu’après les avoir achetées en novembre 2013, j’ai attendu février 2014 pour les porter pour la première fois!

I faut dire que le daim et le violet ne sont pas évident évident à porter donc il faut trouver également l’occasion de pouvoir les mettre (donc s’il pleut non, s’il neige non, si je dois marcher longtemps non, si je dois porter un costume non, si je dois aller en forêt non) mais ça n’est pas ça qui m’arrête.

Je crois profondément en une chose: si vous ne vous créez pas vous-mêmes les occasions pour porter vos pièces les plus improbables (manteau en fourrure synthétique, manteau en pied de poule, costume en chevron etc.), vous ne les porterez jamais (ce qui explique également ma passion pour les soirées à thème).

Donc aujourd’hui, il fait beau, je ne suis pas en costume, je ne vais nulle part et je n’ai aucune pression, donc c’est bon!

 

J’aime beaucoup les bottines

C’est vrai, j’en ai sept paires, ce qui n’est, au final, pas tant que ça (attention, je ne compte pas les bottes, ni les bottes en caoutchouc, cela va de soi mais je compte les boots).

Inconsciemment, c’est peut-être un héritage paternel car mon père portait beaucoup de boots. Avouons-le également, les bottines c’est quand même joli, et flatteur même si attention, ce type de godasses peut parfois vous donner un style 17ème siècle si elles sont trop travaillées (un peu dans le style Dolce&Gabbana avec des dorures partout si vous voyez ce que je veux dire).

Egalement, les bottines ne sont clairement pas faites pour marcher, tenez-le vous pour dit.

Ici, elles sont de forme très classique avec un bout carré assez atemporel. Le talon est un peu haut quand même (mais ça ne se voit pas trop au premier abord mais en fait si) et comme je n’ai pas de complexe au niveau de ma taille, je m’en serais passé avec plaisir mais bon, quelques centimètres en plus, ça ne fait pas de mal.

On marche facilement avec mais c’est pas non plus hyper confortable car l’ouverture sur la cheville est assez large (donc frottements contre vos chaussettes).

 

C’est ma seule paire en daim

Oui, je le constate avec effroi, je n’achète plus de chaussures en daim depuis mes 21 ans je pense… Alors qu’avant, je n’achetais que du daim.

Le daim c’est beau mais niveau entretien c’est un peu l’horreur, il faut imperméabiliser, brosser avec une brosse à daim, ça se tache facilement, bref, très peu pour moi (j’aime bien passer des heures à cirer mes chaussures mais si je peux me faciliter la vie, je préfère).

Je suis donc ravi de renouer avec ma passion d’adolescent avec cette paire.

 

C’est pas cher

J’en vois au fond de la salle certains crier que des bottines en daim violet Yves Saint Laurent c’est quand même hors de prix.

Je suis même d’accord avec eux, c’est hors de prix, sauf si vous les achetez en vente au personnel! 🙂

20140207_170819

Incroyable, non?

C’est sûr qu’à 530€, je ne les aurais jamais achetées. A -50% en soldes à 265€, je doute aussi d’un achat potentiel car bon, 265€ pour des chaussures que je ne mettrai quasiment jamais, bof bof (ce qui ne m’a pas empêché de payer plus cher des chaussures que je n’ai mises qu’une seule fois, je vous rassure).

 

Mais à 125€, franchement, c’était un crime de ne pas les prendre non? Surtout qu’elles étaient à ma taille! (réduction de 76%)

 

Conclusion

Je suis très content d’avoir mis globalement moins de 3 mois pour enfiler mes bottines en daim violet et même si elles ne sont pas très pratiques pour faire du Velib’ globalement, elles m’ont donné la pêche pour toute la journée.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

7 comments on «Shoe dressing épisode 1: bottines YSL en daim violet»

  1. Alors d’abord on a jamais assez de chaussures le preuve, quand on s’habille on ne sait pas quelles chaussures on va mettre pour une bonne raison: c’est qu’on n’a pas les chaussures appropriées , donc on, et ce toute sa vie, cherche « la paire » qui irait avec tout.
    J’avoue et constate avoir 4 ou 5 paires de bottes fourrées plates, en plus de l’atavisme talons et autres quand au boots , je ne les compte plus donc en plus de l’atavisme paternel tu as le lourd héritage maternel passion des chaussures. Quant aux bottines en daim violettes St Laurent comment passer à coté de ces pures merveilles ?
    Au fait dans mon décompte j’ai oublié mes bottines daim LV chaussures à rester assises A cause de:
    La hauteur du talon, la couleur, le daim et la fourrure…
    Je les mettrai dimanche pour l’anniv de Julien

    • Merci, je me sens moins seul désormais (ou bien comme étant le simple résultat de données socioculturelles extérieures). Quant aux bottines en daim Louis Vuitton à talon et fourrées… Ben je les attends toujours! (je me dis qu’il faudrait, au moins, mettre toutes ses chaussures une fois par an mais ça me paraît difficile)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>