Vente Yohji Yamamoto chez Adèle Sand

Samedi dernier avait lieu une vente Yohji Yamamoto chez Adèle Sand, près de la Place des Vosges.

Comment y aller? 

Alors j’avoue, une de mes amies (enfin amie d’ami) travaille pour Yohji Yamamoto, donc nous avons eu l’invitation grâce à elle. C’est un peu facile, j’en conviens d’avoir des amis avec des jobs supers mais bon c’est la vie. Néanmoins (et cela répond à une grosse interrogation existentielle de ma part), il ne s’agissait que d’une « simple » invitation à une vente Adèle Sand.

Donc, il arrive (enfin ça semble être le cas pour Yohji Yamamoto) que les employés d’une boîte n’aient pas davantage de privilèges que les simples abonnés d’Adèle Sand ou de Catherine Max. Je ne sais pas pour vous, mais ça m’a fait un bien fou de me rendre compte de ça (dans mes souvenirs LVMH, les employés avaient des réductions supplémentaires non négligeables chez Catherine Max…). Ca légitimait enfin tous mes achats (ou plutôt je me disais que j’avais payé le bon prix, celui que payaient les employés (je sais je rêve un peu)) de ces dernières années en ventes privées et allait me permettre de cesser de pleurer sur ces années magiques où j’avais accès à toutes les ventes employés du groupe LVMH.

Donc Adèle Sand c’est un abonnement à 25€ l’année ou bien à 95€ l’abonnement premium (utile surtout si vous êtes au chômage ou avec des horaires très flexibles ou avec bcp de RTT et de congés pour assouvir votre passion du shopping) pour ceux qui ne connaissent pas un ou une employée de chez Yohji Yamamoto. Continue reading

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail