Vente Jean Paul Gaultier chez Adèle Sand

Je me répète mais la fusion/absorption entre Catherine Max, Adèle Sand et Arlettie a un gros avantage: celui de recevoir des invitations de la part des trois. C’est la raison pour laquelle, je me suis  rendu, le samedi 19 octobre à la vente Jean Paul Gaultier environ 20 minutes avant la fin de la vente, c’est-à-dire grosso modo à 18h40.

J’entends déjà une question poindre :

– A quoi bon aller à une vente le dernier jour?

Oui, je sais aussi faire du fan-service

C’est une très bonne question. En gros, la vente privée fonctionne sur un stock réduit donc il y a une dimension « premier arrivé, premier servi » très importante, ce qui génère  un stress impressionnant chez les acheteurs (enfin chez moi), et de multiples interrogations, à savoir « Pourvu qu’il reste encore des trucs intéressants quand je vais arriver », « Pourquoi y a-t-il autant d’hommes devant moi dans la file d’attente? En plus, ils ont tous l’air de faire ma taille… », etc.

Si l’on ajoute à ce point, l’existence d’accès privilégiés pour les VIP/personnel de la marque/carte gold de l’organisateur, on pourrait penser que cela ne sert à rien d’aller dans des ventes au dernier moment car il n’y aura forcément plus rien d’intéressant. Néanmoins, je ne suis pas d’accord. Et ce, pour plusieurs raisons:

– Il y a parfois énormément de stocks

– Il y a parfois des réductions de dernière minute (corollaire du gros stock)

– Il n’y a plus la queue (normalement mais ça ne fonctionne pas à tous les coups)

– etc.

Donc ce coup-ci, je n’avais pas spécialement envie d’aller à la vente JPG et encore moins de sacrifier mes soirées ou me midis à aller à Bastille, donc il ne me restait plus que le samedi. Puis le samedi est arrivé et le temps de se lever, de prendre son petit déjeûner, de partir courir et de glander, tout à coup il était 18h, il était donc temps de réserver une Autolib, de regarder le trafic et d’y filer dare-dare.

Une fois n’est pas coutume, il y avait dans la vente Jean Paul Gaultier, des vêtements Homme, des vêtements Femme, des Accessoires et de l’Enfant (qui, sauf erreur de ma part, est sous licence avec le groupe Zannier).

Homme: 

Beaucoup de choses plus ou moins immettables et beaucoup de petite taille (je fais un 39-40 en pantalon et un 48 ou petit 50 en veste, ce qui n’est déjà pas beaucoup et bien là, tout était trop petit pour moi!), mais pas forcément très cher, donc si vous vouliez un trench en écossais, c’était le moment!

2013-10-19 18.34.50

Il y en avait vraiment pour tous les goûts, ça change des portants recouverts de 50 nuances de gris…

 

Il y avait aussi pas mal de pantalons et même des jupes (enfin, il n’y en avait plus quand nous sommes arrivés alors que j’en aurais bien pris une, j’avoue). A noter, beaucoup de choses de défilés (je ne sais pas pour vous, mais je trouve ça grisant de porter de pièces de défilés), mais aussi du second choix, comme le montre l’étiquette ci-dessous:

2013-10-19 18.37.24

Et vlan!

 

Quand au prix, ils étaient corrects et puis il y avait 20% de réduction supplémentaires à partir de 4 articles achetés.

2013-10-19 18.34.42

Voilà les prix!

 

Femme:

Pour femme aussi, beaucoup de couleurs, beaucoup de choix, beaucoup de marinières à 50€ et une foule, ma foi, fort bigarrée.

2013-10-19 18.30.40

Il fallait donc fouiller pour trouver qqch mais n’est-ce pas le but?

 

Enfants: 

Pour une fois qu’il y avait de l’enfant, il ne fallait pas bouder son plaisir, surtout que les prix étaient tout à fait corrects, j’ai donc pu préparer mes cadeaux de Noël pour mes neveux et nièces!

2013-10-19 18.31.04

Désolé pour la photo très floue…

 

Je n’ai pas fait de photos car bon, il s’agit quand même de cadeaux de Noël et qu’il faut ménager un peu de suspens!

 

Conclusion:

Heureuse surprise pour les dernières 30 minutes de la vente Jean Paul Gaultier chez Adèle Sand. A la base, je ne suis pas grand fan de la marque qui est, à mon humble avis, trop typée et trop chère pour que je me dise que je vais, un jour, acheter quelque chose.

Au final, je n’aurai, certes, rien acheté pour moi mais j’ai eu presque envie, ce qui est déjà énorme.

Quant à mes neveux et nièces, j’espère qu’ils seront contents car je suis vraiment heureux d’avoir pu leur trouver des choses pas communes et très mignonnes!

Attention, je ne sais pas si c’était parce que c’était la fin ou quoi, mais la clientèle était un peu disparate, ce qui, parfois peut rebuter un minimum (mais c’est tellement pire pour d’autres ventes style Fendi ou Kenzo…).

En bref, une bonne expérience à retenter la prochaine saison!

 

A Noter, le groupe Zanier va lancer une ligne couture pour enfants!

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>