Vente Privée Commune de Paris

Il y a peu de temps de cela, je recevais une invitation sur Facebook pour la vente privée de la marque Commune de Paris (http://www.communedeparis.fr) qui se tiendra cette semaine dans leurs locaux dans le 9ème arrondissement, Rue de Hauteville à partir du  jeudi 28 novembre, à partir de 18h00 (attention néanmoins, le groupe pour être invité est restreint et il faut donc que l’administrateur accepte votre demande pour être invité).

Les ventes privées continueront par la suite les vendredi 29 et samedi 30 novembre, ainsi que les vendredi 6 et samedi 7 décembre, de 13h à 19h30..

Ca fait peur, non? 😉

Pourquoi je vous parle de cette marque?

Parce que je l’A.D.O.R.E!

 

 

Commune de Paris, c’est quoi?

Commune de Paris, c’est notamment lui!

C’est une petite marque magnifiquement intelligente créée par 3 passionnés parisiens complémentaires (Alexandre Maïsetti, partisan de la mode, spécialiste vêtement; Sébastien Lyky, directeur artistique multi-disciplinaire, amoureux d’une mode chic sans prétention; et Edouard Launay, dénicheur de talents, adepte du raffinement désinvolte, spécialiste objet) qui a, tout de suite, proposé une offre globale, à savoir du prêt-à-porter mais aussi des objets de tous les jours (crayon, carnets, muge, assiettes, etc.) et des accessoires (sacs, petite maroquinerie, parapluie, mouchoirs, foulards, couverture, etc.) de manière plutôt décalée (en gros avec des slogans de la Commune de Paris, une esthétique rétro, et un aspect brut non négligeable).

Bref, il est possible de vivre entièrement en Commune de Paris (ou presque).

 

Commune de Paris, que disent-ils?

Alors si l’on se ballade sur leur site Internet, on remarque qu’ils veulent faire une mode simple, avec du sens, ce qui passe par des vêtements à la ligne claire, des belles matières et un sourcing intelligent pas 100% made in Paris, mais sans néanmoins aller plus loin que le Portugal.

Le résultat esthétique est vraiment magnifique et les pièces ne cèdent pas à la facilité de l’instantané tout en ayant une originalité réelle. Ca n’était pas évident de faire quelque chose de cohérent mais je dirais qu’ils y arrivent plutôt très bien jusque là.

 

Pourquoi j’aime?

C’est vraiment très beau, très bien fait, un peu hipster mais pas trop et ce qu’ils proposent a, selon moi, du sens, de la valeur et une grande qualité, ainsi qu’une bonne dose d’auto-dérision et de subversion (ça peut se discuter la subversion dans la mode, j’en conviens, mais là, on est en plein dedans à mon avis).

Pour vous donner un aperçu, il y a un très beau petit film/bande-annonce/teaser sur leur collection automne-hiver 2013-2014 ici:

 

Petite histoire: 

Ca faisait pas mal de temps que je lorgnais sur la marque qui avait un beau bouche-à-oreilles sur Internet et dont les mérites étaient vantées dans la presse comme faisant partie de la nouvelle garde des marques françaises, il fallait donc que je teste.

Mais j’ai, au final, mis pas mal de temps à m’acheter vraiment quelque chose de chez eux. Il faut dire que j’ai un peu de mal avec leurs canaux de distribution (et principalement avec la chaîne de magasins de French Trotters que je ne supporte pas, l’expérience-client y est minable) et c’est pour cette raison qu’à la saison dernière (printemps-été 2013), l’ouverture d’un pop-up store (ou magasin éphémère) dans le 9ème près des Grands Boulevards m’avait permis d’aller voir en vrai les vêtements, de regarder un peu les gens, de constater qu’il y avait une vraie générosité et une vraie sincérité dans leur démarche et que bref, j’avais envie de tout! 🙂 (et en plus, il y avait de la bière de Paris)

Donc lors des précédentes ventes privées, j’avais craqué en m’achetant un sac en cuir, un T-shirt issu de la collaboration avec Astier de Vilattes,  une magnifique couverture de lit drapeau français (pour faire quasiment comme Yvette Horner), un bermuda bicolore, et un gilet vert issu d’une précédente collection pour ressembler moi aussi à un pijo espagnol.

Plus leurs splendides sacs en toile donnés pour un minimum d’achats (qui sont véritablement magnifiques!). Pour moi, qui n’achète généralement pas grand-chose et encore moins en grande quantité, c’était un exploit (sans grand intérêt l’exploit, j’en conviens).

 

Au niveau prix, ça donne quoi? 

C’est pas forcément donné à la base (449€ le joli manteau, 149€ la chemise blanche) mais en soldes, ou en ventes privées on peut faire de réelles bonnes affaires (-40% il me semble), j’ai notamment les yeux rivés sur ce look du mois d’octobre:

CDP look Octobre

Reste à savoir si ça va m’aller en vrai… Mais il est à peu près certain que je vais y passer!

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

3 comments on «Vente Privée Commune de Paris»

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>